Shiatsu

en moyenne environ 7mn de lecture pour l'article complet

Qu'est ce que le shiatsu ?

Le Shiatsu est une méthode thérapeutique manuelle japonaise d'origine chinoise dont le but est le maintien en bonne santé.

Le Shiatsu s'appuie sur des techniques précises et variées, permettant au praticien d'agir sur les points de tensions et les méridiens qui en découlent. Le Shiatsu s'appuie également sur des connaissances anatomiques et physiologiques, permettant de mieux appréhender le corps du receveur dans son ensemble, mais aussi les interactions qui existent entre son ressenti corporel, ses émotions et sa psyché. En revanche, le praticien shiatsu intervient par le massage. Il n’a aucun rôle de psychothérapie.

Le shiatsu permet d'agir sur les déséquilibres, les douleurs et les troubles fonctionnels. Il permet de renforcer l'organisme et d'améliorer la qualité de vie des personnes, notamment en cas de maladie ou de stress. Le shiatsu ne se substitue en aucun cas au diagnostic médical ou à un traitement médicamenteux. Il a bien plus une vocation préventive que curative. Même si certains aspects y font penser, ce n'est en aucun cas assimilable à de la kinésithérapie ou de l’ostéopathie.

Le principe consiste à masser en utilisant les doigts ou la paume de la main sur certains points du corps. Les appuis se font toujours en douceur, sans forcer et de manière précise. Il ne s’agit pas d’une médecine alternative mais plutôt d’un art thérapeutique qui a pour objectif de maintenir l’organisme en équilibre.

Il permet de soulager le stress, mais aussi d’améliorer la circulation sanguine et de favoriser le sommeil en cas de troubles du sommeil. Il est utilisé pour traiter certains problèmes dermatologiques comme l’eczéma ou les démangeaisons. Le shiatsu peut soigner les douleurs articulaires, musculaires et osseuses. Il peut également être utilisé pour traiter la fatigue, le surmenage et les problèmes de digestion. En plus de ces bienfaits, il peut également réduire les douleurs liées aux rhumatismes.

C’est pour cette raison que le shiatsu fait partie des médecines non conventionnelles les plus prisées en Europe.

Le shiatsu est pratiqué en cabinet par un professionnel, mais aussi à domicile. Dans ce dernier cas, il peut se pratiquer avec des accessoires tels qu’une table de massage , un coussin ou encore une couverture chauffante. Le praticien sera amené à utiliser les pouces pour masser les points d’acupuncture (Tsubo) ou encore les méridiens du corps humain (Keiraku), ainsi que ses avant-bras et ses coudes pour effectuer les pressions et les étirements nécessaires. Il utilise aussi ses genoux et ses pieds lorsque cela est plus facile et plus efficace.

La pratique du shiatsu ne nécessite aucune connaissance en médecine, mise à part l’anatomie qui est indispensable pour apprendre à repérer les points. Comme le disent les maîtres : “à côté du point, ce n’est pas le point”. Il est indispensable de suivre une formation afin d’apprendre les différentes méthodes et techniques à utiliser.

Le shiatsu peut être reçu et pratiqué par des personnes de tous âges et de tout type de morphologie.

Qui peut pratiquer et recevoir des shiatsu ?

Côté receveur, aucun prérequis n’est nécessaire. Toutefois certaines pathologies chroniques nécessitent l’attention du praticien, qui vous posera forcément les questions nécessaires en ce sens avant de vous masser. Le Shiatsu s'adresse à tous : enfants, adolescents, adultes et personnes âgées. La séance dure en moyenne une heure et se pratique habillé, allongé sur un futon.

Côté praticien, une solide formation est nécessaire pour apprendre les postures justes, la gestion de la respiration, des pressions et des angles à avoir.

Il existe des formations destinées aux particuliers, pour un usage de bien être dans un cercle familial (c’est le cas de la formation que nous proposons au sein de l’A.M.C.J.).

Il existe aussi des formations destinées aux professionnels du secteur paramédical et à ceux désireux d’en faire une profession. Notre partenaire Shizen - Maison du Japon en propose plusieurs pour ce type de public. Il anime aussi des formations complémentaires réservées aux praticiens en exercice (techniques de massages avancées, gestion de la communication d’un cabinet, Comment construire une clientèle, Etablir un projet professionnel).

Quelle est l'origine du shiatsu ?

Le Shiatsu est une pratique japonaise, dont les racines remontent à plus de 2000 ans en Chine. Durant l’époque féodale japonaise on l’utilisait parmi d’autres techniques pour soigner les guerriers en campagnes militaires quasi perpétuelles. Son enseignement était véhiculé dans un ensemble de savoirs nommé amatsu tatara, plus précisément la section goshin jutsu ou ichibuku goshin jutsu. En effet le nom shiatsu est plus récent dans l’histoire de cette pratique. On peut trouver aussi des noms comme anma (ou amma - même écriture en japonais, la transcription en romaji peut se trouver sous ces deux formes) pour désigner ses origines.

En Occident et en France en particulier, le Shiatsu s'est surtout développé à partir des années 1970, grâce aux travaux du docteur Shizuto Masunaga et du docteur Tokujiro Namikoshi. C’est une pratique officiellement reconnue comme une thérapie complémentaire à la médecine occidentale depuis 1975.

Comment se déroule une séance ?

Les séances de shiatsu se pratiquent traditionnellement en position allongée, sur un futon. On peut aussi le recevoir assis, sur une chaise de massage ou sur une table de massage. Il n'est pas nécessaire d'être souple pour recevoir un shiatsu. Si certaines positions vous sont inconfortables ou impossibles, le rôle du praticien est de s’adapter à vous. La séance commence généralement par un entretien, puis une prise de contact avec le receveur afin d'établir un climat de confiance sans quoi rien n’est possible. Les séances sont basées sur les principes suivants :

  • La notion d’équilibre (in yo) entre les tensions et les vides de tensions

  • Le mouvement (que l’on traduit par “circulation du ki”, notion souvent mal comprise)

Les différentes parties du corps sont traitées en fonction des besoins et des déséquilibres présents. Il s'agit de pressions glissées, plus ou moins appuyées, sur des points appelés “tsubos”. Chacun de ces points est situé anatomiquement de manière précise. Les lignes de mouvement ou lignes de tensions qui les relient sont appelées méridiens ou “keiraku” en japonais. Ce sont des lignes symboliques tout autant que pratiques. On utilise également des étirements, des empaumements, des exercices de respiration profonde, ainsi que des vibrations.

Quels sont les bienfaits du Shiatsu ?

Le shiatsu peut être utilisé pour soulager de nombreux maux :

  • Stress, surmenage...

  • Douleurs articulaires et musculaires : lombaires, sciatiques, rhumatismes, arthrites, tendinites...

  • Problèmes de circulation sanguine (jambes lourdes...)

  • respiratoires : bronchite, asthme...

  • dermatologiques : acné, eczéma, urticaire...

  • Digestifs : constipation, diarrhée, ballonnements...

  • Troubles du sommeil : insomnies, fatigue, cauchemars...

  • Système urinaire : cystites, énurésie...

  • Problèmes génitaux masculins et féminins, troubles de la prostate...

  • Hormonaux : règles douloureuses, ménopause...

  • Système digestif : ulcère, constipation, diarrhée, ballonnements...

Le shiatsu est également un très bon allié pour le sportif de haut niveau ou les personnes qui pratiquent une activité physique de manière régulière et intense. En effet, le travail sur l'appareil locomoteur permet de soulager les tensions physiques et mentales liées aux activités sportives et de prévenir les blessures. Le shiatsu permet également d'améliorer les performances physiques des personnes qui souhaitent faire du sport, que ce soit pour perdre du poids, pour augmenter leur endurance ou pour améliorer leur récupération.

Comment se déroulent les cours de shiatsu au sein de l’AMCJ ?

Les cours de shiatsu sont dispensés par des professionnels qui ont suivi une formation spécifique et qui ont reçu un diplôme japonais. Nous avons à coeur de garantir la qualité des enseignements. C’est pourquoi nous avons fait le choix d’apprendre à la source pour éviter tout problème de contre sens ou d’approximation, comme cela est souvent le cas avec les arts issus de culture et de langues éloignées de la nôtre.

Les séances du cours destiné aux particuliers dans un cadre de bien être durent 4h et sont réparties en 6 samedi (24h de formation au total).

Les techniques utilisées sont variées : pressions, étirements, percussions, mobilisations articulaires... Elles sont adaptées aux besoins et aux spécificités de chaque personne. Le but du shiatsu n’est pas de traiter une maladie, mais de permettre à l’individu d’atteindre un certain niveau de bien-être.

>